joomla templates top joomla templates template joomla

L'équipe d'encadrement

Écrit par Super Utilisateur. Publié dans Accompagnement

     

  Christian  PUIROUX,  responsable de la Maison d'Accueil

Après un CAP de potier, cinq ans à l'école Nationale des beaux-arts de Bourges, il a travaillé comme décorateur sur faïence, puis comme professeur de céramique dans une école municipale d'arts. Puis il a été employé cinq années comme Éducateur Technique Spécialisé dans un IMPRO (Institut Médico Professionnel) tout en suivant une formation d'E.T.S.

 Puis il est rentré en formation pastorale et a exercé son ministère de 1992 à 2003, à Bourges, Marseille et Lons le Saunier.

Dès 2003, il s'investit dans l'association et prend la direction en 2005. Depuis, il a suivi la formation CAFDES et a obtenu le diplôme de directeur d'établissement social.

Habitant sur place, son rôle ne se limite pas à la direction (gestion de l'établissement), mais il partage une grande partie de ses journées et de ses soirées au service des résidents. Au cours des différentes activités de la journée qu'il partage et encadre, il reste à l'écoute des besoins, inquiétudes, difficultés des résidents, cherchant avec eux la solution adaptée au besoin du moment.

Naturellement, il a mis à leur profit ses compétences de potier pour créer l'atelier de poterie et construire le four. Il les encadre et les accompagne aussi dans diverses tâches quotidiennes comme l'entretien du site, des locaux.

Il partage et organise avec eux des temps de loisirs comme des randonnées, parfois avec bivouac, des parties de pétanque, des sorties au bowling etc...

En tant que Pasteur, il anime l'aumônerie.

 

Annabelle PUIROUX,  responsable de la Maison d'Accueil

Ayant travaillé plusieurs années comme gestionnaire dans un hôpital public, elle s’occupe aujourd’hui d’une partie de la gestion de la Maison des Collines et du Mas des Oliviers.

En tant qu’épouse du directeur, elle collabore au bon fonctionnement de la maison d’accueil en  veillant  au quotidien sur l’hygiène, la sécurité et la bonne tenue de la maison.

Elle gère l’économat et élabore des menus en fonction des arrivages de la Banque alimentaire, veillant à cuisiner des repas respectant un certain équilibre nutritionnel. Il arrive que suivant  le nombre de résidents à la maison, elle anime des ateliers cuisine.

Son rôle n’est pas établi d’avance, mais par sa présence permanente sur les lieux, elle se rend disponible suivant les besoins des résidents. Aussi, elle les assiste dans leurs démarches administratives, les conduits à leurs divers rendez-vous.

« J’éprouve beaucoup de joie à me rendre disponible pour les résidents, étant à leur côté pour leurs démarches, je prends la mesure de l’évolution positive de leur situation et j’en tire une grande satisfaction ».

 


Pascale Cappelaere, comptable de l'association

Comptable pendant des années de domaines viticoles en Bourgogne, elle s’occupe aujourd’hui de la comptabilité de l’association AC3 et de la Maison des Collines.

Elle œuvre aussi à la réinsertion administrative des résidents. Bien souvent leurs dépendances les ont conduites à des situations très difficiles et le temps passé à la maison d’accueil leur permet d’être accompagnés pour régulariser leur situation.

Aussi, Pascale les aide à constituer des dossiers de surendettement, des demandes de RSA, à faire des démarches auprès de la CAF, de la Sécurité Sociale…

«... Tout pour les remettre sur les rails au niveau de leurs papiers »


  

Jean-François, accompagnateur

Quand je me suis converti à l’évangile, je me suis mis à « dévorer » la Bible et j’y trouvais tellement de versets qui me faisaient du bien, qui m’encourageaient ! J’avais un besoin grandissant de faire profiter le plus de monde des bienfaits que je recevais.

Il y avait Hébreux 3.13 : « Mais exhortez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire : Aujourd’hui ! afin qu’aucun de vous ne s’endurcisse par la séduction du péché .» Ce verset entre autres m’encourageait dans ce sens.

C’est Benoît, un ancien résident qui m’a fait connaître l’association AC3 et ayant du temps devant moi, j’ai proposé de venir aider bénévolement. J’ai passé un mois, puis ai effectué deux stages.

Au contact des résidents, à l’écoute de leurs parcours pour la plupart chaotiques et douloureux, j’ai été profondément touché et j’ai réalisé que tout ce qui était au fond de mon cœur pouvait trouver un écho dans leurs besoins.

Mon rôle à la maison des Collines est de passer du temps avec les résidents, de les accompagner dans les différentes activités comme la construction de l’escalier, faire le marché le jeudi matin,  ou aller à la piscine et même jouer au Babyfoot !

Dans tous ces moments, nous pouvons parler, partager et ce contact est très enrichissant ; j’en apprends autant sur eux que sur moi-même ! Et mon aspiration et ma prière pour chacun des résidents, est qu’il puisse recevoir le cœur nouveau que Dieu peut donner à celui qui s’approche de Lui, car c’est pour moi l’assurance d’une vie radicalement transformée. C’est mon espérance pour eux.